Accueil / BIEN VOYAGER / VOYAGEZ GRATUITEMENT AVEC L’OVERBOOKING
COUVERTURE voyager gratuitement grace a l overbooking

VOYAGEZ GRATUITEMENT AVEC L’OVERBOOKING

 

Vous aimeriez voyager plus souvent, mais votre budget n’est pas extensible. Comment réduire le coût de votre voyage en avion ? Il existe une solution qui pourrait vous permettre de gagner quelques centaines d ‘euros.

 

L’OVERBOOKING C’EST QUOI?

overbooked_flight_m6lrorL’overbooking ou surbooking  a lieu quand les compagnies aériennes vendent plus de billets qu’il n’y a de places dans l’avion. Le risque, c’est que certains passagers se voient refuser l’embarquement, faute de place, même s’ils avaient réservé leur billet en bonne et due forme. Le surbooking n’est pas illégal, mais des réglementations sont en place en Europe pour indemniser les voyageurs qui s’opposent à un refus d’embarquement.

Constatant qu’un nombre important de personnes ne se présentaient pas à l’embarquement (jusqu’à 25%) et pour lutter contre ces désaffections de dernière minute, les compagnies aériennes ont mis en place une méthode qui impacte plus de 250 000 passagers aériens chaque année : elles vendent plus de place qu’il n’y en a de disponibles dans l’avion. C’est ainsi qu’un passager peut se voir refusé à l’embarquement, bien qu’il soit muni d’un billet et qu’il se soit présenté à l’heure!

Si vous réservez votre billet durant une période chargée, les avions risquent en effet d’être surbookés. Dans ce cas, retenez ces trois mots magiques : « Candidat au débarquement » ou « Voluntary Bumps »

Pour tenter votre chance, il est indispensable d’arriver parmi les premiers à l’embarquement (3 à 4 heures avant le décollage). A ce moment-là, portez-vous volontaire en signalant que vous êtes « candidat au débarquement » . Si le vol est effectivement surbooké, c’est tout bon. La compagnie vous fait alors prendre le vol suivant (en règle générale, celui du lendemain), mais surtout, votre billet est totalement gratuit !

Un petit jeu qui peut valoir son pesant d’or. C’est un peu quitte ou double, pour le meilleur ou pour le pire ! Quoique, vous avez tout à y gagner : le seul point noir est la perte de quelques heures a patienter dans l’aéroport si au final, le vol n’est pas surbooké.

Un exemple concret: un vol Air France pour la Réunion en mai dernier. Au cours des neuf mois précédant le départ, Air France a vendu 700 places pour seulement 471 sièges. Pourtant, le jour J, l’avion a décollé rempli à 95%. 

LE DÉBARQUEMENT

Passagers volontaires au débarquement
Le passager volontaire peut négocier certaines prestations avec la compagnie. Il a le choix entre le remboursement du billet (avec, le cas échéant, un vol gratuit vers le point de départ) et le placement sur un autre vol vers la destination finale (la compagnie prenant en charge le surcoût éventuel des billets). Il bénéficie également d’une prise en charge dans l’attente d’un vol ultérieur (hébergement, transferts entre le lieu d’hébergement et l’aéroport, si nécessaire, restauration, frais de communication ou de transmission de deux messages).

Croix-rouge_qyxybpPassagers refoulés à l ’embarquement
Les passagers refoulés à l’entrée de l’avion ont droit à une indemnisation de :

250 euros pour un vol de moins de 1 500 km ;- 400 euros pour un vol intracommunautaire de plus de 1 500 km et pour tous les autres vols compris entre 1 500 et 3 500 km ;

600 euros pour tous les autres vols.

Ils ont par ailleurs le choix entre le remboursement du billet, à la condition de renoncer au voyage (avec le cas échéant, un vol gratuit vers le point de départ) et un acheminement vers la destination finale par un vol de remplacement.

QUE FAIRE ?
Ne quittez pas l’aéroport avant d’avoir reçu l’assurance écrite que vous serez indemnisé et de connaître les modalités de votre réacheminement à destination finale.

Exigez la remise du formulaire. Les compagnies aériennes ont l’obligation de fournir à chaque passager refusé à l’embarquement un formulaire lui expliquant les règles applicables en la matière.

Adressez-vous à un représentant de la compagnie ou, à défaut, aux services de l’aéroport, qui se chargeront de subvenir à vos besoins de restauration ou d’hébergement si nécessaire.

Sachez aussi que la plupart des billets plein tarif sur les lignes régulières peuvent être endossés par une autre compagnie que celle sur laquelle vous deviez normalement voyager, ce qui permet d’écourter votre délai d’attente si vous êtes détenteur d’un tel billet et que votre transporteur n’assure pas d’autre vol ce jour-là vers votre destination.

À propos Stéphanie

Stéphanie, du blog voyage mytourdumonde.net. Je voyage & blogue pour partager avec vous mes photos, vidéos, récits,conseils et astuces pour voyager autour du monde.

2 plusieurs commentaires

  1. Très bon billet.
    Les pratiques des compagnies pour la vente de billets sont complexes et parfois obscures: surbooking, prix qui fluctuent fortement, …

    J’ai été confronté au surbooking lors d’un voyage aux USA, à l’aller et au retour.
    ça peut être intéressant financièrement mais c’est tout de même assez embêtant sur un voyage de 2 ou 3 semaines!

    • Exactement sur deux semaines de voyage, c est un peu plus embêtant.Quoi que … perdre une journée pour gagner le prix d ‘un billet pour ma part je signe sur le champs 😉
      J’ai la chance de partir plus longtemps et donc le demander mais en dessous de 2 semaines je ne tenterai pas.
      Ca reste tout de même une bonne façon de voyager a moindre cout quand on a la « chance » d’être prioritaire sur ces listes 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge