Accueil / ASIE / FAIRE UN TREK AU NEPAL ,TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR
COUVERTURE Trek au Nepal tout ce qu 'il faut savoir

FAIRE UN TREK AU NEPAL ,TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR

L’Himalaya ! Des paysages à couper le souffle, des petits villages isolés en pleine nature, l’Annapurna, l’Everest ! Une destination mythique qui peut se découvrir de plusieurs façons mais la meilleure reste certainement en faisant un trek.
Avant de faire le mien, je me posais beaucoup de questions et aurais aimé avoir un résumé de tout ce qu’il faut savoir sur le trek au Népal, c’est pourquoi par retour d’expérience j’ai décidé de faire cet article.

 

QUEL TREK CHOISIR?
Difficile de répondre à cette question car votre trek dépendra de vos motivations et de vos souhaits.

Vous cherchez a accomplir des exploits sportifs et vous dépasser, le trek de haute montagne ,dormir dans le froid et partir sur plus de 15 jours en montagne ne vous font pas peur alors préférez un trek du côté de l’Everest.

Vous cherchez la haute montagne et rencontrer d’autres trekkeurs ne vous fait pas peur, partez alors faire le tour des Annapurnas ou le ABC ( Annupurna base Camp).Des paysages magnifiques et de belles rencontres seront a prévoir.

Vous souhaitez un trek moins touristique ? Dans des endroits isolés ?sans rencontrer grand monde sur votre chemin, alors rendez-vous dans la région de Mustang ou le Dolpo mais il vous faudra vous acquitter des droits de trek (permis de trekking) qui coute environ 500€

Vous n’êtes pas super sportif mais vous souhaitez tout de même réaliser un trek sur quelques jours, partir à la rencontre des locaux, d’émerger dans la culture Népalais , prévoyez un petit trek a 3500m d’altitude.

PARTIR SEUL OU EN GROUPE?
J’ai rarement vu de personnes seules pratiquer le trek . Il faut être au moins deux car un accident est vite arrivé. J’ai plusieurs fois été dans des situations plus ou moins dangereuses, ou un faux pas m’aurait envoyé dans un ravin. Etre deux c’est une certaine sécurité qui n’est pas négligeable.

Si vous partez sans guide vous trouverez sans problème à Pokhara si vous avez un peu de temps devant vous , des annonces de personnes seules désirant faire un trek, vous pourrez alors constituer un binôme ou même un groupe.


OU TROUVER SON GUIDE ?
EN AVANCE:Un guide peut bien sûr se trouver avant le départ au Népal, via des agences réceptives sur internet mais aussi sur place.

SUR PLACE: Faites les agences de treks dans le Thamel que vous ne pourrez pas louper, elles sont les unes derrières les autres.N’hesitez pas a comparer et négocier les prix ! Une agence fiable et sérieuse doit pouvoir vous montrer la carte professionnelle du guide (comme la photo ci-dessous de mon guide).

Guide certification

Vous pouvez aussi  vous balader et vous faire aborder dans la rue par une personne qui vous emmènera dans une agence en se prenant une petite commission. C’est ce qu’il s’est passé pour moi le lendemain de mon arrivée à Katmandou, en cherchant à 7h du matin un café pour y goûter le fameux thé Massala.

Le coût moyen d ‘un trek par jour varie entre 40 et 60€ qui comprennent le guide, l’hébergement et la nourriture.Comptez un tout petit peu plus pour un porteur.

AVEC OU SANS PORTEUR?
Telle est la question!Les porteurs, je pourrais en faire tout un article tellement ils m’ ont impressionnés!Des jeunes portant 50/60 kilos sur le dos en grimpant sur des chemins que nous avons du mal a faire sans même avoir un petit sac avec nous, et le tout des fois en tongs!

La question du porteur reste donc un peu sans réponse car celle ci dépendra de votre capacité a porter ou non durant 10/12/15 jours un sac de 10/15 kilos sur le dos.Un porteur coûte environ 15 dollars par jours.

_IMA1981

LE LOGEMENT ET LA NOURRITURE
Avant de partir je me posais la question de ou j’allais bien pouvoir dormir dans la montagne ; j’avais du mal à imaginer des hôtels en pleine montagne, je me demandais si j’allais avoir froid, s’il fallait ramener duvet ou sac de couchage etc..
Puis en pratiquant mon trek et en discutant avec d’ autres trekkeurs ayant été plus haut j’ai eu mes réponses.

DORMIR:Sur les treks  les plus fréquentés des camps de base de l’Annapurna ou de l’Everest on peut trouver des Lodge ou Guesthouse toutes les 1h30 environ.
Celles-ci font généralement restaurant la journée et soir et offrent chambre en dortoir ou chambre privée avec des fois comme j’ai pu avoir salle de bain et toilettes privatifs.
Le soir même rituel pour toutes les GuestHouse, ils allument un poêle à bois dans la pièce principale ce qui fait une pièce a environ 25° pour une soirée très conviviale avec tous les trekkeurs.

Sur les itinéraires moins convoités, vous aurez peut-être a bivouaquer, essayez donc de vous renseigner un minimum sur l’itinéraire que vous emprunterai afin de prévoir de quoi dormir.Si vous partez avec un guide, pas de panique il s’occupera alors de tout.

_IMA2152

MANGER : Rassurez-vous , vous trouverez de la nourriture très facilement durant votre trek, comme je le disais, les petites maisons présentes tout le long dans les villages offrent une véritable carte avec de nombreuses spécialités, vous aurez également la possibilité de du chocolat, Mars , Snickers, glaces, chips café thé ..Mais attention, plus vous êtes haut et plus les prix augmentent.

A titre d’exemple :
Un snickers a 1500m 150 roupies
Un snickers a 3600m 270 roupies
Un thé a 1500m 60 roupies
Un thé à 3600m 170 roupies

logo-skypeÉLECTRICITÉ ET INTERNET
J’étais persuadée en débutant ce trek que je  serai coupée du monde  et curieusement j’ai pu avoir de l’eau chaude, de l’électricité (des prises électriques indépendantes dans les chambres) et même internet !oui oui vous avez bien lu !des cyber café ou des accès wifi proposés gratuitement ou moyennant quelques roupies par la GuestHouse.

FAUT-IL ÊTRE PRÉPARÉ PHYSIQUEMENT?
Il y a des règles a respecter pour faire un trek au Népal

La première est de ne pas forcer ou surestimer son potentiel, surtout pour une première qui est souvent un peu le test pour un trek suivant plus compliqué.

La seconde ne pas partir seul comme je le disais plus haut.

La troisième est d’être bien équipée pour combler les difficultés que vous pourrez rencontrer.

Bien sûr on ne va pas comparer un trek dans les Doplo (réputés comme les plus difficiles) ou ceux de l’Annapurna ou Everest à des plus petits mais sachez tout de même qu’un minimum de condition physique est demandé pour le plus petit des treks.

J’ai vu remonter à dos d’âne à 21h alors que tout le monde était arrivé depuis un moment, des personnes qui à mi-chemin dans la journée ne pouvaient plus continuer.

Les 3 / 4 premiers jours sont les plus difficiles, le corps n’est pas habitué et le cardio n’est pas fait, tenez bon car les jours qui suivent sont normalement plus faciles.

Chaussures de randonnée

QUEL MATÉRIEL EMPORTER?
LES CHAUSSURES !C’est la première chose a avoir On vous le répétera jamais assez, un trek peut vite devenir insupportable  avec des chaussures  inadaptées. ( voir l’article sur la galère de mon trek en tongs en Thaïlande)
Vous trouverez des magasins d’équipements dans le quartier du Thamel à Katmandou tous les 5 mètres mais attention  il y a de tout niveau qualité.

Pour ma part j’avais prévu des chaussures depuis la France qui finalement après quelques jours de marche dans la capitale avant de partir en trek m’ont fait légèrement mal. J’ai préféré trouver une paire de secours (achetée environ 30€)     qui m’ont sauvé la vie durant ces jours de marche. Pensez-y !

veste randonnée

LES VÊTEMENTS : Prévoyez des vêtements chauds pour l’altitude et la nuit. Même si en journée avec l’exercice physique le froid ne se fait pas ressentir, vous le sentirez bien plus une fois la nuit tombée ou au réveil .Il m’est arrivée de me lever a 4h du matin et grimper de nuit, je peux vous assurer qu’il faisait très froid !
Il existe des vêtements adaptés, pas très encombrants qui conservent bien la chaleur.La quantité des vêtements chauds a emporter dépendra surtout de l’altitude que vous viserez pour votre trek.Ne pas oublier les lunettes de soleil également.

Batons de randonnéeLES BÂTONS DE MARCHE :Un ou deux bâtons de marche vous aideront a grimper ou tenir sans glisser lors des descentes un peu trop raides.J’etais sceptique à l’idée d’en utiliser durant mon trek mais ai suivi les conseils de mon guide en en louant directement dans une agence (au prix de 1.5 euros par jour) et je peux vous assurer que je n’ai pas regretté ce choix.

Trousse pharmacie
LA TROUSSE DE PREMIERS SECOURS :
Prévoyez des pansements , de la pommade pour les lèvres, une crème protectrice  contre les UV, un anti diarrhéique de type Tiorfan ou Immodium, du paracétamol de la Biafine, des pastilles désinfectantes pour l’eau , un désinfectant pour d’éventuelles plaies .. etc .. N’hésitez pas  a commenter en y ajoutant votre liste personnelle.

À propos Stéphanie

Stéphanie, du blog voyage mytourdumonde.net. Je voyage & blogue pour partager avec vous mes photos, vidéos, récits,conseils et astuces pour voyager autour du monde.

Un commentaire

  1. Les informations sont tres utilles pour les voyageurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge