Accueil / ASIE / VISITE DE DE PHNOM PENH EN UNE JOURNÉE
COUVERTURE une journee a phnom penh

VISITE DE DE PHNOM PENH EN UNE JOURNÉE

Ce matin le bus nous attend à 5h30 à la station de bus de Can Tho pour rejoindre Phnom Penh au Cambodge. Si tout va bien il nous emmènera là bas en 9 heures!

 

INFORMATIONS PRATIQUES

9h de trajet environ
12$ en bus direct
Arrêt d’1h environ à la frontière Chau Doc pour les formalités d ‘entrée sur le territoire Cambodgien.

Un super bus avec de la place pour ses jambes,sièges très inclinables et un premier arrêt au bout de 3h pour le petit déjeuner! Il est inclus dans le prix du billet mais arrivées sur place c’est un repas à base de soupe et nouille qui est proposé moi qui rêvais d’un bon pain à la Francaise et d ‘un beurre demi sel. Nous sommes les deux seules Européennes et voyageons avec que des Vietnamiens et Cambodgiens.Je m’aventure vers le fond du restaurant et vois passer un gros rat juste la sous mes pieds ce qui me fait crier et surtout me conforte dans l’idée de ne pas prendre de petit déjeuner!

Le bus roule lentement.. trop lentement! Une 40 aine de km/h tout le long du voyage sur les routes défoncées! Arrivée à Chau doc pour le passage de frontière et obtention du visa ,nous sommes les deux a être appelées a nous présenter chez les douaniers pas très sympathiques qui nous font remplir des formulaires, nous demandent des photos d’identité et 25$.. 20 pour le visa et 5$ dans leur poche! Mais ce n’est pas une surprise, j’étais prévenue que la corruption chez les douaniers et fonctionnaires Cambodgiens est monnaie courante.Je m’étais dit que je ne cèderai pas mais avec la fatigue du voyage j’ai finalement cédé en enrichissant encore plus ces personnes peu scrupuleuses.

Deuxième arrêt dans un restaurant  à la même allure que le premier ou encore une fois je préfère m’abstenir de manger car la chaleur me donne plus envie de boire un bon coca bien frais qu’une soupe bouillante.14h30 arrivées enfin à Phnom Penh! La ville semble plus grande et plus moderne que Hanoi.

LA CIRCULATION A PHNOM PENH

Le trafic arrive dans les deux sens ; gardez les yeux ouverts !

Le plus gros a raison ! Cédez le passage à tous les véhicules qui sont plus gros que vous ! Les gens doublent là où il y a de la place, en général la droite de la route est réservée aux motos.

Pour couper un boulevard, conduire en diagonale en sens opposé, environ 20 m avant l’intersection, tout en agitant votre bras gauche.

Si vous tournez a droite, le feu rouge ne compte pas.Si vous allez tout droit ou à gauche, ne vous arrêtez au feu rouge qu’en journée, la nuit, c’est un peu risqué à cause des vols de moto.

Si un gars en uniforme bleu agite un bâton en vous pointant du doigt, faite comme si de rien n’était, regardez si vous pouvez tourner à droite ou à gauche avant d’arriver jusqu’à lui, sinon faites froidement demi-tour et repartez en sens inverse ou essayez de vous cacher à gauche d’une voiture et d’accélérer.

Si vraiment rien de tout ça ne marche et que vous êtes arrêtés, gardez votre sourire, dites que vous avez le temps, que vous n’êtes pas pressé, et que vous n’avez qu’1 ou 2 $ sur vous. Après quelques discussions, ils prendront le dollar et détourneront les yeux. Montez tranquillement sur la moto et repartez en sifflotant…

Les chauffeurs de moto dop nous attendent  à la sortie du bus, nous n’avons pas réservé d’hôtel et un de ces chauffeurs nous propose de nous emmener dans une guest house sympa bien situé et à pas cher! Il se prendra sa commission au passage!

 

Une petite course dans la ville ne vous coutera pas plus de 2$!Ils essayeront forcement de taper haut à hauteur de 6-7$ mais retenez que j’ai effectué mes trajets dans la ville pour environ 1.5$ la course pour 2.

Premiers pas dans la ville, impossible de rentrer dans le palais royal en short et débardeur mais ça fallait s’y attendre! On s’aventure au central market ou  nous pouvons faire tout un tas d’achat et tous genres  puis allons nous perdre dans la ville.On découvre une ville mixée entre modernité et ancien! De belles architectures au milieu d’endroits très sales et pauvres.

Sur la place, un cours d aérobic en musique suivi par toutes les femmes Cambodgiennes et les enfants qui attendent leurs mamans en jouant non loin dans le parc.
On suit ensuite le panneau old market ne sachant pas trop ce qu’on y trouvera.. le old market c’est un marché quasiment à même le sol, où l ‘on trouve des du poisson de la viande et des légumes eux aussi quasiment à même le sol, à 50% couverts de mouches et l ‘odeur y est assez insupportable.

QUE FAIRE A PHNOM PENH

Wat Phnom (entrée : 1 US$ pour les étrangers), à l’extrémité nord de Norodom Boulevard, est un grand temple qui siège sur la colline de Phnom Penh. Au pied de cette colline, il y a souvent des éléphants, et, en haut de la colline, des singes. Le temple est très ouvert et vous pourrez vous y recueillir comme tout un chacun. C’est un endroit apaisant, bien qu’il se situe dans un grand rond-point. Attention : la nuit, l’endroit est fréquenté par des travestis pick-pocket.

Le Palais Royal (Sothearos Boulevard entre les rues 184 et 240. Ouvert tous les jours de 7h30 à 11h00 et de 14h30 à 17h00. Entrée : 6,25 $ ou 25 000 riels), résidence de la famille royale du Cambodge, est littéralement merveilleux. Il est même plus beau que celui de Bangkok.Les gravures khmers sur les murs sont d’un détail magnifique.

Le Musée National (adjacent au Palais Royal à l’intersection des rues 13 et 178. Ouvert tous les jours de 8h00 à 17h00. Entrée : 3$ pour les étrangers, 500 riels pour les Cambodgiens, gratuit pour les enfants et groupes scolairesLe marché central: splendide architecture en béton armé des années 35/38,chef d’ oeuvre de l’ Art Nouveau bien restauré et à l’ activité débordante

Les killing fields (Choeung Ek) : Entrée : 5 $,lieux d’exécution des victimes du régime de Pol Pot, à une dizaine de kilomètres à l’extérieur de la ville, en passant par les rizières. Un motodop pourra vous y emmener. Vous pourrez y découvrir l’histoire du régime khmer rouge. Au milieu du camp siège un grand mausolée avec des milliers de crânes humains.

Le musée du génocide Tuol Sleng (S-21) (rue 113 au niveau de la rue 348. Entrée : 2 $) , ancien lycée reconverti en centre de détention sous le régime Khmer Rouge. Plus de 14 000 personnes y ont été torturées avant d’être exécutées dans les killing fields. Des photographies d’anciens détenus y sont exposées ainsi que des peintures de l’artiste Vann Nath, l’un des rares survivants de la prison, décrivant son expérience au centre.

Le soir nous nous rendons sur la river side ou sont concentré les beaux hôtels, restaurants à touriste et magasins! Assez sympa la vue le soir sur la rivière avec comme vue le jeu préféré des Cambodgiens ! Un espèce de foot avec un bout de plastique! Le but étant de se passer cet objet avec le pied sans jamais le faire tomber.

La visite s’arrêtera là pour aujourd’hui car demain nous nous levons tôt pour aller visiter le Killing Field et la prison S21.

À propos Stéphanie

Stéphanie, du blog voyage mytourdumonde.net. Je voyage & blogue pour partager avec vous mes photos, vidéos, récits,conseils et astuces pour voyager autour du monde.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge